RSS

La Ruche, cité d’artistes du quartier Georges Brassens

 

Au n°2 du passage Dantzig, dans le 15e arrondissement, se trouve une étonnante cité d'artistes, cachée dans un écrin de verdure de près de 5 000 m²… C'est Alfred Boucher (1850-1934), sculpteur renommé, qui est à l'origine du projet. En 1902, il rachète le Pavillon des Vins de Bordeaux de l'Exposition universelle de 1900, alors voué à la démolition. Puis il le fait remonter sur un terrain acheté en 1895, afin d'y loger des artistes prometteurs mais sans ressources, à qui il propose des loyers modérés.

 

Parmi les locataires célèbres, on compte notamment Modigliani, Chagall, Brancusi, Soutine et bien d'autres talents qui font rapidement de La Ruche un haut lieu de l'art moderne. Le bâtiment, de forme octogonale, doit son nom aux ateliers cellulaires qui se répartissent sur ses trois étages, évoquant les alvéoles d'une ruche, tandis que sa structure métallique est attribuée à Gustave Eiffel. Un théâtre y fonctionnait jusqu'en 1934.

 

Aujourd'hui La Ruche abrite toujours des artistes mais elle n'est malheureusement plus ouverte au public. Classée Monument Historique en 1972, elle fut sauvée de la spéculation immobilière grâce aux mécènes René et Geneviève Seydoux, à l'origine de la fondation La Ruche-Seydoux qui assure désormais la gestion des lieux. 

 

 

N'hésitez pas à y faire un tour après une petite balade au parc Georges Brassens. A travers la magnifique grille en fer forgé, vestige du Pavillon des Femmes de l'Exposition universelle de 1900, on aperçoit le bâtiment principal avec ses deux cariatides qui se font face, de part et d'autre de la porte d'entrée.

 

Et qui sait, avec un peu de chance et un joli sourire, peut-être parviendrez-vous à amadouer un gentil locataire pour qu'il vous laisse entrer…

 

La Ruche
2, passage Dantzig
75015 Paris
M° Convention, tram Georges Brassens

Votre commentaire