RSS

La Grande Ourse, une cuisine inventive et raffinée

 

A mes parents, Séverine et Nathan, en souvenir d'une belle soirée…

 

 

  Un vendredi soir de janvier, nous décidons d’aller dîner en famille, histoire de faire un joli pied de nez au froid et à la morosité ! Le lieu est tout trouvé : ce sera La Grande Ourse, un restaurant qui a ouvert ses portes fin 2009, non loin de la mairie du 14e arrondissement .

 

L’atmosphère me plaît d’emblée : mobilier en bois sombre, murs aubergine et capucine, petites bougies et lumière tamisée sont propices aux conversations feutrées et aux retrouvailles gourmandes.

 

Le chef, Denis Croset, obtient sa première étoile à l’âge de 26 ans, en officiant dans les cuisines du Bellecour ! Après une carrière dans plusieurs maisons de renom, il choisit de poser ses valises dans ce joli restaurant de quartier, pour être au contact de ses clients. Pari réussi : le chef nous accueille dès le pas de la porte, puis sa femme nous conduit à notre table avant de venir prendre la commande, avec un sourire et une gentillesse assez rares pour être notés !

 

Les festivités débutent par une coupe de champagne accompagnée d’une mise en bouche fraîche et légère – une salade de pommes fruits et queues d’écrevisses relevée d’une pointe de curry et agrémentée de ciboulette. Tandis que mon père opte pour une entrée originale et iodée avec le tartare d’huîtres à la crème de Beaufort, le reste de la tablée choisit les gambas rôties, mangue, avocat et Granny Smith au vinaigre de cidre et jasmin… un subtil mariage sucré-salé qui fera l’unanimité!

 

 

 

A l’heure du plat de résistance, le filet mignon de cochon ibérique, purée de patates douces, jus à la cardamome et gingembre me fait de l’œil mais je me laisse finalement tenter par les noix de Saint-Jacques d’Erquy au pesto, dorées et fondantes, accompagnées de petits légumes savoureux – carottes, courgettes et panais. Le tout merveilleusement accompagné d’un Château Pavillon Bel-Air, Lalande de Pomerol, 2008.

 

 

Impossible pour notre famille de grands gourmands de faire l'impasse sur les desserts! De mon côté, je craque pour une pomme fondante et sa glace vanille présentée sur un sablé croustillant auréolé de caramel laitier… tandis que les autres se régalent d'un délice au chocolat amer et sa crème anglaise parfumée à la vanille Bourbon, et d'un chaud-froid de poires pochées aux épices, glace pistache.

 

 

La Grande Ourse est un restaurant à découvrir absolument pour la cuisine inventive et raffinée de Denis Croset qui met en valeur des produits frais et de qualité ; pour l’accueil chaleureux et souriant ; enfin pour le très bon rapport qualité-prix du menu. Autres plus du restaurant : un petit salon de 7 à 10 couverts privatisable et une mini-terrasse qui réapparaît aux beaux jours, idéale pour profiter du calme de la rue et de l’odeur enivrante des tilleuls…

 

Et sinon, ce ne serait pas bientôt la Saint-Valentin? Moi j'dis ça j'dis rien… ;-)

 

La Grande Ourse
9, rue Georges Saché
75014 Paris
M° Alésia, Mouton-Duvernet, Pernety
Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 14h et de 19h30 à 22h
Tél.: 01 40 44 67 85
Formule déjeuner: 20 €
Formule dîner entrée-plat-dessert: 37 €
Site internet: http://restaurantlagrandeourse.fr
 

 

 


Votre commentaire